Sélectionner une page

Direction le restaurant, une fois sur place, une autre tradition nous attend. Casser la coupe de champagne une fois que les mariés l’ont vidé. La signification de cette tradition est de casser le malheur. Les morceaux de verre signifient la chance, la prospérité et un mariage long et heureux. Il y a des régions en Roumaine où l’on compte le nombre des bouts de verre pour savoir le nombre d’années que le couple restera marié. Certains regardent si le pied de la coupe est intact ou pas. Cela signifie que le premier enfant du couple sera un garçon ou une fille. Manger un morceau de pain avec du sel symbolise la paix, l’amour et le respect. Il y a pas mal de tradition chez nous, et encore c’est un mariage citadin. Dans les villages les coutumes sont énormes, je vous raconterai ça si vous êtes sages 😉.

 

Une fois à l’intérieur tout le monde découvre la décoration, moi aussi d’ailleurs. La salle est joliment décorée. Les chaises sont décorées avec des housses. Chaque personne trouve sa place grâce au plan de table et découvre également le petit clin d’œil pour vendéen, nos marque-places personnalisés. Les invités prennent une coupe de champagne, bavarde, essaient de faire connaissance.

 

Notre mariage, qu’on appelle un mariage européen, réuni plusieurs nationalités. Vous allez comprendre, je vous explique. Bertrand est français, je suis roumaine et la famille de ma mère est hongroise. Pour aller un peu plus loin, ma famille aime bouger, les Roumains aiment bouger. En Roumanie, tout le monde connait quelqu’un, qui connais quelqu’un, partis travailler à l’étranger. Du coup, il y a des membres de ma famille qui sont parti travailler en Italie, Espagne, Portugal, Allemagne et Angleterre d’où le mariage européen. Pour que tout le monde se comprenne, c’est un peu plus compliqué, mais ne vous inquiétez pas ça n’a pas duré 😊. Au départ, tout le monde faisait son timide. Il fallait que l’on trouve quelque chose avec Bertrand, pour casser cette glace. Nous avons décidé de changer un peu les habitudes pour l’ouverture du bal. Plus facile à dire qu’à faire. Nous nous sommes entraînés, juste entre nous, nous n’avons pas pris de cours. Nous avons juste visionné des vidéos et fait un truc à notre sauce. Nous avons commencé par un slow et fini avec un Michael Jackson. Nous avons fait de notre mieux et ça a marché car tout le monde a commencé à danser ensemble.

 

Nous alternons les danses et repas. Il y avait une superbe ambiance. Les plats se sont succédé. Lors d’un mariage en Roumanie, vous ne pouvez pas mourir de faim, il n’y a pas moins de sept plats. Les Roumains ont toujours peur que leurs invités sortent avec la faim. Vous vous souvenez, nous avons commencé à manger et à boire vers 14h. Une fois au restaurant, nous allons de nouveau manger et boire, jusqu’au bout de nuit ou plutôt le lendemain matin, vous allez comprendre plus loin.

Les mariages en Roumains sont des mariages l’après-midi. On mange et on danse en même temps, ça aide à digérer 😉. Soyez attentifs, il y aura bientôt une autre coutume roumaine 😊. Les plats se sont succédé ainsi que les verres d’alcool (avec modération, quoique à cette heure et en l’absence de volant à prendre en sortant…). Mince, j’ai oublié de vous dire qu’en Roumanie, en tout cas dans ma région, on boit du début, jusqu‘à la fin un alcool assez fort. En France c’est plutôt en digestif. Cet alcool s’appelle la Palinca (prononcez Paline-ka) 52° d’alcool au thermomètre, c’est une eau-de-vie à la prune. Nous ne sommes pas trop Vodka contrairement aux idées reçues des pays de l’ouest.

 

Tout le monde faisait la fête jusqu’au moment où, une main saisie mon bras et me tire vers une voiture. Les autres invités faisaient la fête, n’ont même pas vu que j’étais kidnappé ! Oui oui, vous avez bien lu, kidnappé le jour de mon mariage ! Je vous rassure toute de suite, c’est une autre coutume roumaine. La mariée se fait kidnapper par quelques invités du mariage. Vous allez me demander pourquoi ? Ou pour l’emmener où ? Ça vient, ça vient 😉. Alors une fois dans la voiture, j’étais avec un couple d’amis Roumain et avec un ami Français qui était aussi excité de ce kidnapping que moi, voire plus, c’était une première pour lui aussi. Direction une boite de nuit du centre-ville, mes kidnappeurs, mon kidnappé sans mes chaussures… Je les avais enlevés dès l’arrivée au restaurant où le sol était en moquette. Mon ami Français m’a porté dans ses bras jusque dans la discothèque pour pas que je ne me blesse pas. Nous avons dansé sur quelques titres et l’heure d’appeler mon mari est arrivée. Le but de ce kidnapping, est de négocier une rançon pour me libérer de mes kidnappeurs. Je vous rassure, ça reste bon enfant, le but de la manœuvre, c’est de voir si le marié aime sa femme ou pas. J’ai été libéré en échange de bouteilles de bière et whisky, que les ravisseurs ont partagées avec le reste des invités. Vous pensez quoi ? Il est assez généreux ? Il aurait pu donner plus, non ?? 😉. Le but est de négocier, d’un côté les kidnappeurs et de l’autre côté le marié avec les témoins. Ça rigole, ça se chamaille et en attendant moi, je suis dans la voiture à attendre. Une fois le couple réuni, les bouteilles s’ouvrent, les gens trinquent, rigole, s’amusent tout simplement. Quand je vous disais qu’il fallait que l’on trouve quelque chose pour briser la glace !

 

Arrivé à minuit, tout le monde parlait la langue de l’autre. C’était vraiment beau à voir. Plus de barrières de langues, nous avions l’impression que les gens se connaissaient depuis toujours. Avec Bertrand, on s’est regardé et nous avons dit « nous avons réussi, nos familles et nos amis ont dépassé les frontières, nous sommes une grande famille ». La pièce montée a été vite avalée aussi, hmmm trop bon, pas gourmande du tout la mariée 😉. Je peux vous dire qu’à mon mariage, je n’ai presque pas mangé. J’étais toujours en train de danser, je n’ai même pas vu les plats. J’ai picoré dans mon premier plat en arrivant, mais c’est tout. Je voulais profiter de ma journée. Je voulais voir tout le monde, leurs parlers, danser avec eux, dans ma tête, c’était « je ne me marie qu’une seule fois et je veux, je dois profiter de ma journée à fond. » Quand je vous ai dit que l’on mange beaucoup chez nous. Après la pièce montée, bon pas juste après non plus, il y a le dernier plat qui arrive. Les Français, peu habitués à cette pratique, n’en revenaient pas. Quelle quantité de nourriture à notre mariage ! Je vous l’ai dit, il ne faut pas sortir avec la faim.

 

L’orchestre ne savait plus quoi chanter, il était déjà 7h du matin et nous étions encore là, à danser et s’amuser. Lorsque nous étions arrivés, le groupe nous mentionnait qu’ils arrêtaient habituellement vers minuit voir dans le meilleur des cas à 2h du matin puisque les invités partaient. Vers 7h30 une serveuse vient me voir pour me demander si elle pouvait débarrasser quelques tables ? Le restaurant fait également hôtel et doit accueillir ses clients pour le petit déjeuner… Honnêtement, je ne sais pas s’ils ont réussi à dormir ? Nous, en tout cas, nous avons fêté notre mariage dignement et profité de ce droit au « no limit » que la patronne nous avait octroyé ! Vers 8h, des invités ont commencé à partir. Un couple d’amis est parti vers 8h15, c’est lundi matin, à 9h il fallait qu’elle soit au travail. Juste le temps pour elle de prendre une douche et il fallait repartir. Les amis français n’avaient pas envie de rentrer, en Roumanie, il n’y a pas de limite d’heure pour les mariages ? Il était déjà 8h30 et nous avions commencé avant 14h la veille ! Les derniers invités sont partis vers 9h30. Pour nous, la journée n’était pas finie, il fallait payer le restaurant, l’orchestre, faire l’inventaire des restes avec le restaurant pour les emporter à la maison.

 

Vous avez bien compris, en Roumanie, on paie la noce le lendemain. Lorsque nous avons réglé l’orchestre, ils nous ont dits que c’était le plus beau mariage qu’ils aient fait. Ils ne savaient plus quoi passer comme chanson, nous avons dansé sur toutes les chansons possibles et imaginables. Ils nous ont avoué avoir eu peur lors de la commande. C’était la première fois qu’ils animaient un mariage mixte avec autant de nationalités. Nous avons réussi a créer une bonne ambiance dès le début et à emmener tout le monde à nous suivre.

 

Une fois la voiture chargée des restes de boissons et nourriture en tout genre, direction l’appartement de mes parents pour ranger ces restes. Se changer n’était pas un luxe au bout de 20h passées dans nos vêtements festifs. Nous commençons la tournée des magasins pour payer tout le monde. A la maison, j’ai délaissé ma belle robe de mariée, j’ai enlevé mon maquillage. J’ai eu le droit à un maquillage un peu spécial. Au niveau des paupières, j’avais de faux cils et des coquillages collés ensemble. Je ne vous raconte pas ce que j’ai pleuré quand j’ai tout décollé. Ça fait super mal ! Heureusement, je ne me marie qu’une seule fois. L’expression citée au début cette histoire : il faut souffrir pour être belle, prend tout son sens.

 

La tournée commence pour régler : les gâteaux, la pièce montée, la décoration, les boissons et toutes les petites choses qui font qu’un mariage est parfait. A chaque fois que nous entrions dans une boutique, les gens nous regardaient, nous félicitaient. C’était super sympa, même si je voulais juste me mettre dans mon lit et dormir. Je crois qu’une fois toute cette procession finie, nous nous sommes couchés vers 13h. Une petite sieste pour enchainer fin d’après-midi chez nos témoins pour un debriefing et ensuite un petit coucou à l’hôtel de nos amis.

 

A la fin de cette journée forte en émotion, tout le monde était super content. Cette expérience unique de participer à un mariage roumain de plus à des proches. Je parle de la famille française et des amis français. De mon côté, les gens étaient également très heureux. Ce n’est pas tous les jours qu’il y a un mariage aussi mixte que le nôtre.

 

Le mot de la fin pour les futurs mariés, le message que je souhaite vous passer, est de profiter de votre journée au maximum. Normalement, il n’y a qu’une belle journée comme celle-ci et elle passe très vite. C’est votre journée, il ne faut pas laisser les mauvaises ondes et les petits soucis du quotidien vous gâcher cette journée. Cette journée doit être simplement entourée d’ondes positives, d’amour et de joie. Profitez d’être le roi et la reine pour une journée, même si au fond, vous êtes et resterez le roi et la reine de l’autre 😊.